Balade dans les tulipes PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Le Portail   
Lundi, 26 Avril 2010 09:41

Cette sortie, proposée par Jeromeg, consiste en une balade en vélo, ouverte à tous, dans les champs de tulipes.

Le départ se ferait à Haarlem (15 min en train d’Amsterdam) pour ensuite longer la plage de Zandvoort et la côte puis se balader au milieu des dunes et bruyères. Au retour, est prévue une ballade dans les champs de tulipes vers Lisse et le Keukenhof. C’est une occasion parfaite pour prendre des photos semblables à celles des cartes postales.

Le trajet parcouru ferait entre 40 et 50 km, avec une trentaine de participants. Cette sortie est gratuite ou presque puisque prendre son vélo dans le train coûte 6 euros.

Pour la location, deux types de location sont possibles :

- Rentabike : des vélos à rétropédalage sans vitesse sont disponible pour 10€, ainsi que des vélos avec levier de frein sur le guidon,  3 vitesses pour environ 15€. Il est envisageable d'obtenir une réduction si plus de 10 vélos sont loués. Il y a un supplément de 10€/h pour un retour après 17h30 (quelque soit le nombre de vélos). Aucune caution n'est nécessaire mais une pièce d’identité est demandée. Téléphone : 023 5421195

- Magasin de la gare : des vélos à rétropédalage, sans vitesse sont louables pour 6.50€ et il y a 4 vélos avec vitesses disponibles pour   7.50€. La caution est de 50€  et une pièce d’identité est demandée. Celui-ci est ouvert de 6h à 1h du matin. Téléphone : 023 5317066

Le planning serait le suivant :

11h30 à Haarlem

12h30 Zandvoort

Pique-nique dans les dunes

14h/14h30 bar vers Noordwijkerhout

15h30 - 16h Keukenhof


En pratique, ça donne quoi ?

Cela donne 30 français, voire un peu plus, qui ont rendez-vous à la gare d’Haarlem. Certains à l’heure, d’autres en avance, quelques un peu en retard (c’est toujours ça les lendemains de Samedi) et une autre, mal dirigée depuis Utrecht (il est vrai qu’entre Arnhem et Haarlem, le néerlandais peut se tromper) très en retard (mais cela se rattrape et s’arrange toujours en présence d’un GO – Gentil Organisateur).

Premier contre- temps (les histoires de vélo ont commencé avant l’arrivée du GO à Haarlem) : il n’y a plus de vélos disponibles à la gare, il fallait réserver (ndlr : aucune idée si ce problème a été résolu par la suite). Second contre-temps : 6 des vélos réservés ont été réservé sous un autre nom. Il sera impossible de déterminer d’où cette erreur avec la location est venue, le principal est que finalement à midi, les 5 protagonistes avaient leur vélo (le 6ème étant pour la demoiselle à Arnhem, se dirigeant finalement vers la bonne destination, à savoir Haarlem, pour rappel).

L’estomac de certains fait rage, il est temps de partir en direction de Zandvoort. Le GO est fin prêt : cartes multiples et variées, téléphone pour coordonner et surtout le sacro-saint compter kilométrique (sans qui rien ne serait pareil). La première demi-heure ramène à la réalité : personne n’a le même rythme mais heureusement qu’il fait bon, ça papote ici et là tandis que la ville d’Haarlem est traversé l’air de rien, Zandvoort arrive assez vite.

Arrêt 1 : Le Dirk, superbe supermarché de la côte de Zandvoort contentera les estomacs et franchouillards exempts de pique-nique. Les néerlandais sont nombreux à avoir rejoints la côte pour profiter du beau temps. D’une année sur l’autre, rien ne change, quelques rayons de soleil et la plage est rapidement envahie, au milieu des odeurs délectables de la friture du traditionnel kibbling. C’est reparti.

Arrêt 2 : Il est 14h, largement l’heure de se diriger au milieu des dunes dans la joie et la bonne humeur pour se sustenter. Un français des plus prévoyant partage une bouteille de rosé, quelle agréable attention. Cela babille de tous les côtés, à la bonne franquette. 45 minutes plus tard, départ des dunes, direction le petit café de la plage.

Arrêt 2bis : un vélo à plat, une demoiselle en détresse et 4 hommes beaux et forts pour trouver le problème et poser 2 rustines qui résisteront tant bien que mal aux kilomètres restant (regonflage à l’appui).

Arrêt 3 : le café du bord de plage pour un petit rafraîchissement, au frais quelque peu du bar qui ne sait pas compter (et tant mieux).

Il est 15h30, largement l’heure de bifurquer dans les champs de tulipes, jacinthes et jonquilles. Des arrêts ici et là pour permettre à nos photographes en herbe de se faire plaisir, des couleurs par milliers, des senteurs envoutantes. Il est vrai que par rapport aux cartes postales, le décor n’est pas si exceptionnel mais le soleil aidant (absent au moment de l’arrivée dans les champs) et les odeurs accompagnant, cette ballade en vélo est des plus délectables. À proximité du Keukenhof, le groupe se sépare en 2, certains prenant la direction de Leiden tandis que d'autres retournaient vers Haarlem.

Le petit bonus : sur le retour, en passant dans Haarlem, la fin du défilée des chars du Keukenhof, avec récupération de fleurs de lys. 

Le bilan de cette journée semble des plus positifs malgré tous les problèmes de vélos loués, la disparition impromptue du soleil, les courbatures multiples et un mal de postérieur des plus notoires. À ne manquer sous aucun prétexte l’année prochaine !

Un grand merci à jeromeg pour l'organisation (le nouveau GO forum ?) et à T@ntely pour son aide pour la rédaction de cet article.

 

LAST_UPDATED2