Zwolle, ville des ‘Blauwvingers’ PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Laura   
Lundi, 07 Décembre 2009 21:27

Située au nord-est des Pays-Bas, à 90 km d’Utrecht, Zwolle est une ville peu connue, mais vaut bien la visite. S’il compte 118.000 habitants, le chef-lieu d’Overijssel garde son charme, grâce à son centre historique intime. En effet, il s'y trouve de nombreuses petites rues serpentant au milieu de jolies maisons pittoresques.


La ville de Zwolle a vécu sa période de richesse au XVème siècle, lorsqu’elle est devenue ville de Hanse, ce qui explique le grand nombre de bâtiments construits dans cette période. Il y a ainsi la ‘Basiliek van O.L.V. Tenhemelopneming’, qui a reçu le statut de Basilique en 1999 par le pape Jean-Paul II. C’est pourtant sa tour qui attire le plus l’attention. En effet, le Peperbus (le nom ‘poivrière’ vient de sa forme) est depuis des siècles le symbole de la ville, car avec ses 75 mètres de hauteur, elle se voit de loin.

L’église la plus remarquable de Zwolle est la ‘Grote of Sint-Michaëlskerk’. Entre sa création au XVème siècle et le moment où elle s’est écroulée (en 1682), la tour de cette église était la plus haute des Pays-Bas (120 mètres).

La Sassenpoort, seule porte des 23 qui soit encore entièrement intacte de l’époque où la ville avait une fortification, se trouve au sud du centre-ville. L’ampleur de la porte et de ses tours montrait la richesse de la ville au XVe siècle.

 

Zwolle compte également plusieurs musées. Le plus remarquable est encore le ‘Museum de Fundatie’. Ancien Palais de la Justice, ce bâtiment néo-classique offre depuis quelques années une grande collection de peintures, sculptures, principalement contemporaines.

 

Côté culinaire, Zwolle est bien représentée par ‘de Librije’, restaurant *** qui a récemment été élu 2ème meilleur restaurant des Pays-Bas. D’ailleurs, il existe aussi une spécialité ‘zwolloise’, les Zwolse Balletjes. Ces bonbons sont produits depuis 160 ans et ne sont vendus qu’en un seul magasin, Het Zwolse Balletjeshuis.

 

Comme dans beaucoup de villes, les ‘Zwollois’ ont également un surnom : les Blauwvingers (doigts bleus). Cette dénomination vient du Moyen-Âge, lorsque Zwolle et Kampen (petite ville à côté de Zwolle) étaient des rivales. Pendant une trêve, la ville de Zwolle voulait vendre ses ‘clochettes’ aux habitants de Kampen. Ces derniers étaient d’accord, à condition qu’ils puissent choisir le moyen de payer. Alors, ils ont payé avec la monnaie en cuivre qui avait à l’époque la moindre valeur. Conséquence : les Zwollois ont dû compter une très grande quantité de petites pièces. Comme les pièces étaient en cuivre, leurs doigts sont devenus bleus. Blauwvingers était au Moyen-Age une insulte, mais de nos jours c’est un surnom que les Zwollois s’accordent eux-mêmes.

 

 

LAST_UPDATED2