Histoire du circuit TT d'Assen PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Angie   
Vendredi, 01 Mars 2013 23:48

Le circuit d'Assen, surnommé Cathédrale par certains fans, n'a pas toujours fait une longueur de 4,545 km. Lors de sa première utilisation en 1925 pour le TT (Tourist Trophy) néerlandais, il mesurait plus de 28 km et passait au travers de plusieurs villages des environs tels que Borger ou Grolloo. Lors de cette toute première course, le néerlandais gagnant, un type d'une ville nommée Wijngaarden, roulait à une moyenne de 91,4 km/h sur sa 500cc.

La longueur, la forme du circuit ont fortement changé au cours des années et des courses. Déjà, en 1926, le circuit était raccourci à environ 16,5 km. Ce n'est que lors de la 3ème édition que le TT néerlandais appartient pleinement à la compétition internationale. 

En 1940, en raison de la seconde guerre mondiale, l'organisation des TT prend une pause après 15 années de compétition. Ce n'est qu'en 1947 qu'il retrouve ses lettres de noblesse avec la présence de coureurs de renom si bien qu'en 1949, le circuit prend enfin part au groupe des circuits de la compétition du moto Grand Prix (ou GP). A l'heure actuelle, ce circuit en fait évidemment toujours partie. A cette époque, le circuit passe encore dans les rues de plusieurs villages, impliquant de bloquer certains tronçons de rue pendant la compétition.

 

Le record du circuit est battu en 1951 par l'italien Umberto Masetti sur une 500cc Gilera. Cette année là, il dépassera les 160 km/h. Le dernier TT des Pays-Bas a lieu en 1954. C'est la 24ème édition de la course et le champion anglais Geoff Duke roule à une moyenne de 167.8 km/h sur son 500cc 4 cylindres Gilera. La vitesse moyenne a donc presque doublé en 30 ans ! Il battra en outre le record de Masetti avec une pointe à 170,69 km/h.

 

En 1955, l'actuel tracé du circuit est construit à proximité des anciens tracés, bien qu'il sera amené à changer à nouveau. Ce nouveau circuit est plus moderne et raccourci d'un tiers. Il devient également indépendant des routes quotidiennes des gens de la région et ne passe donc plus dans les villages. A l'époque, il reste cependant un des plus rapides au monde en raison de la présence de protections et de remblais. De plus, la surface du revêtement est plus aggripante que de normale.

 

En 2006, une refonte du tracé est alors effectuée. Peu de sections sont conservés en dehors de la ligne d'arrivée. Il comprend à ce jour 17 virages et il est question d'y faire rajouter une chicane depuis 2009. Celle-ci n'a toujours pas été construite.

 

Depuis 1992, le circuit d'Assen accueille le championnat du monde Superbike, le moto GP et bien d'autres courses moto et auto (il reste pour autant un circuit ayant pour principale fonction la moto plutôt que l'auto).

 


Sources

Wikipedia

Circuits of the past --> Vous y trouverez notamment des photos (copyrightées) des différents tracés au cours du temps, avec un photo-reportage

 

LAST_UPDATED2